GENDER B(L)ENDER

« GENDER B(L)ENDER est né de la volonté de créer un espace plus sûr pour les artistes et les amateurs d’art qui sont queer et trans, de toutes générations, de tout âge, de toutes morphologies, où nous pouvons vivre et exprimer notre vrai soi dans un espace plein de soutien, gentillesse et amour. C’est né du désir de créer une scène accueillante que je n’avais jamais trouvé lorsque j’ai emménagé dans cette ville… »

— Kama La Mackerel, fondatrice, coordinatrice et animatrice de GENDER B(L)ENDER

Initiée en mai 2013, avec le soutien du Café L’Artère, Coopérative de Solidarité, GENDER B(L)ENDER est la seule scène ouverte queer à Montréal. L’événement a eu lieu tous les derniers vendredis du mois, dans le but de créer une scène sûre, accueillante, solidaire et aimante pour que les membres de la communauté queer et trans puissent explorer leurs penchants artistiques, essayer leur voix au micro et exprimer leur personnalité et leur liberté. L’événement se tenait autrefois au Café l’Artère, sous forme de soirées cabaret, mais après la fermeture de l’Artère, l’événement s’est déplacé à l’Euguélionne, librairie féministe, et s’est déroulé dans un cadre acoustique plus intime. GENDER B(L)ENDER a duré 5 ans entre mai 2013 et mai 2018, et est maintenant en pause.

Toutes les formes d’art sont les bienvenues à GENDER B(L)ENDER : chanson, poésie, parole, conte, stand-up, marionnette, drag… Depuis sa première édition, il y a eu plus de 40 éditions de GENDER B(L)ENDER, ce qui signifie qu’un total de plus de 600 performances ont été présentées par des membres des communautés LGBTQ+ sur cette scène. La majorité des interprètes sont queer et trans, des personnes de couleur (QTPOC) et des personnes non binaires et trans.

La scène est ouverte aux artistes établi.es pour expérimenter, essayer de nouvelles pièces ou simplement trouver un public chaleureux et aimant pour assister à leur performance; car c’est ouvert aux amateurs qui ont peu ou pas d’expérience en performance. Drag, gender-bending, gender-fucking sont appréciés, tout comme tout ce qui repousse les limites. Les représentations sont encouragées dans toutes les langues. Le public est encouragé à faire preuve d’amour, de chaleur et d’attention, et à se mêler avec chacun.es !

Bien que personne ne soit hué.e ou expulsé.e de la scène, quel que soit son talent, GENDER B(L)ENDER vise également à être un espace sûr pour le public et les artistes. Par conséquent, aucun langage ou comportement oppressif n’est toléré, et les comportements/langages transphobes, homophobes, racistes, sexistes et autres types d’oppression ne sont pas acceptés. Les artistes interprètes ou exécutants sont encouragé.es à émettre des avertissements de déclenchement si leurs performances ont le potentiel de déclencher le public. Les artistes interprètes sont également invité.es à demander au préalable le consentement au public, s’ils ont besoin de la participation du public dans le cadre de leur performance.